C’est quoi ?

Il s’agit d’une technique ancestrale pratiquée depuis des millénaires en Chine. Elle était déjà utilise dans l’Egypte ancienne et la Grèce antique. La pose de ventouses en des points précis du corps permet de soulager les tensions, les douleurs, la fatigue et bien d’autres maux. Elle est utilisée depuis des millénaires en Chine. C’est aussi une méthode de soin populaire ancrée dans nos traditions. Il y a également un aspect énergétique avec les ventouses, en effet on s’intéresse aux méridiens et aux points d’acupuncture qui sont en règle général situés au niveau du dos. Le but est de réguler l’énergie de certains organes. Les ventouses renforcent le système immunitaire, elles peuvent donc être utilisées en prévention.

Comment se déroule la séance ?

Il y a la possibilité d’utiliser différents types de ventouses : en verre, à pompe, en silicone, en céramique, en bambou…

Pour les ventouses en verre, le principe est de faire le vide d’air partiel à l’intérieur de la ventouse au moyen d’une flamme, elle est ensuite déposée rapidement sur une zone à traiter et une aspiration plus ou moins forte se produit de suite. A ce moment là, je laisse en place la ventouse durant une vingtaine de minutes. La peau qui monte dans la ventouse devient rouge ou violacée. La congestion de la zone permet en augmentant le flux sanguin vers la peau, de décongestionner un organe malade et d’accélérer sa guérison.  Selon la médecine Chinoise, elles servent à améliorer la fonction circulatoire et équilibrer le système nerveux autonome, soulager les infections douloureuses et relaxer les tensions musculaires.

Les ventouses peuvent être utilisées également en massage. Personnellement j’utilise plutôt celles en silicone pour travailler sur les zones tendues ce qui permet un massage plus en profondeur ce qui est très efficace sur les douleurs dorsales.

Les bienfaits

La pose de ventouses a démontré de nombreux effets thérapeutiques :

Affections rhumatismales

  • Sciatique
  • Lumbago
  • Epaule gelée
  • Epicondylite
  • Epine calcanéenne
  • Goutte…

Affections dermatologiques

  • Psoriasis
  • Acné
  • Eczéma
  • Allergies cutanées…

Blessures sportives

  • Entorse
  • Claquage
  • Tendinite…

Divers maux

  • Douleurs musculaires
  • Douleurs articulaires
  • Courbatures
  • Jambes lourdes
  • Lombalgies
  • Douleurs abdominales
  • Hypertension
  • Refroidissements (rhume, bronchite, toux,…)
  • Fatigue
  • Stress, anxiété
  • Insomnie
  • Troubles digestifs
  • Dépression
  • Migraines…

Effets sur la peau

  • Augmentation du débit sanguin
  • Amélioration de la régénération cellulaire
  • Réduction de la cellulite

Contre-indications

  • 3 premiers mois de grossesse
  • Cardiopathie sévère
  • Insuffisance cardiaque
  • Si la peau est blessée (en cours de cicatrisation, coup de soleil)
  • Personne extrêmement épuisée
  • Infections et inflammation de la peau suite à une allergie
  • Après un traitement de radiothérapie
  • Fractures osseuse
  • Thromboses
  • Varices
  • En cas de fièvre
  • Cancer
  • Enfants de moins de 7 ans

Les ventouses pour les sportifs

Chez les sportifs, la pose des ventouses  peut apporter une action antifatigue et anti-stress qui est bénéfique pour la circulation veino-lymphatique ce qui renforce la système immunitaire et permet une récupération plus rapide. Plusieurs athlètes de haut niveau utilisent cette technique comme le nageur Michael Phelps, en effet ces athlètes sollicitent beaucoup leur corps avec beaucoup d’entraînements et l’enchaînements des séances et doivent pouvoir récupérer très vite. N’hésitez donc pas à venir poser des ventouses après une séance intense ou une compétition.

Est-ce que cette technique est dangereuse ?

Ce technique ne présente aucun risque à part de petites brûlures si les ventouses sont appliquées trop longtemps sur la zone à traiter.  Après le soin, les endroits traités peuvent devenir bleus ou violacés et les marques circulaires peuvent rester visibles durant quelques jours ou une semaine.

Prix

  • Séance de 45 minutes : Fr 70.-
  • Séance de 60 minutes : Fr 80.-

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *